Notre histoire

Voilà cinquante ans que la demeure où aujourd’hui se trouve l’Hotel Rural Auñamendi est dédiée à l’hôtellerie. Notre histoire débuta avec un bar, « Casa Zazón », et est intimement liée à nos racines puisqu’il s’agit toujours d’une affaire familiale. Suite à de nombreuses ampliations et rénovations, nous sommes arrivés à l’actuel hôtel rural, intégralement réformé en 2014.

Vous vous demanderez sans doute que signifie « Auñamendi »… Il s’agit du second nom du Pic d’Anie, le premier sommet pyrénéen à dépasser, depuis la mer, les 2500 mètres d’altitude et c’est, également, le nom basque pour désigner les Pyrénées. Rien que ça !

Sur la place du village

Notre hôtel se situe sur la place d’Ochagavía-Otsagabia, l’une des plus belles localités des Pyrénées. C’est une des portes d’entrée à la Forêt d’Iraty, une des taches forestières les plus vastes et les mieux conservées de toute l’Europe, et le point de départ idéal pour connaître les Pyrénées navarraises. Elle est traversée par la rivière Anduña, et a été un plateau de cinéma pour le tournage de divers films, comme « Les Secrets du cœur », du réalisateur navarrais Montxo Armendáriz.

Au village, ressortent les fermes extrêmement soignées, avec leurs toitures aux fortes pentes qui surplombent la rivière Anduña, axe principal de la localité, entassées autour de l’église-forteresse de Saint-Jean l’Évangéliste, où l’on peut admirer un spectaculaire retable de la Renaissance. Cela vaut la peine de se promener sans hâte à travers ses étroites rues pavées, de trouver de surprenants recoins et d’admirer les anciennes demeures en pierre de taille qui résistèrent à l’incendie qui consuma le village en 1794, pendant la Guerre de la Convention. Ochagavía-Otsagabia est un véritable musée en plein air où l’on peut admirer des portails, des fenêtres, des planchers, des avant-toits, ou des blasons.